SOMMAIRE EQUITATION EN AMAZONE
95 CHAPITRES

SOMMAIRE EQUITATION EN AMAZONE

 

 

 

 

 

JUPE OU ROBE D'AMAZONE ?

CHAPEAU OU PAS CHAPEAU ?

ET LES DESSOUS ?????

2ème partie

 

 

LA RONDE DES AMAZONES

Tenues de tous les jours ou historiques ou folkloriques, look du moment, vous vous sentez bien et avec votre compagnon vous êtes en harmonie Que demande t'on, sinon de voir de belles dames souriantes, élégantes et des chevaux équilibrés, soignés et respectueux.

 

 

 

le pantalon a l'avantage de ne pas cacher pas les défauts, la jupe ça se mérite

la jupe est souvent un cache misère

Les hommes seraient bien contents de lire les commentaires qui circulent sur internet. Dans un milieu de femmes, on parle volontiers de querelles de poulailler, de mauvaise ambiance, les femmes montrent tous les jours que ces messieurs ont raison de se moquer de nous, toujours à chercher querelles pour un rien...on leur laisse la médaille du machisme et nous on garde celle de la bêtise cancanière...

Encore et encore des commentaires sans fin sur la tenue des amazones... Chacune défendant sa propre église, à croire que la monte en amazone est une équitation avec autant de pratiquantes que d'idées reçues ou non.

J'aimerai dire qu'il faudrait laisser cette pauvre Catherine en paix, je parle de Catherine de Médicis bien entendu, on la mêle à toutes les sauces en prônant l'histoire de France. Être cocue n'est pas nouveau, cette pauvre dame en a fait les frais, la trahison d'un homme qu'on aime et qui méprise cet amour est un véritable échec, et marque une vie à jamais. Être cocu est vécu comme une honte et non un honneur, alors il serait plus juste de mettre en valeur Monsieur Pellier et laisser l'histoire à l'Histoire...

Toujours dans le cas de l'histoire, quel manque de charité envers les amazones qui ont le malheur de mettre un joli voile sur l'austère coiffe qu'est le kronstadt. Et hop les voilà mises au pilori, ceux sont les courtisanes qui affichaient ce ruban à leur chapeau, plus il était long, plus elles étaient bien "côté".... ah messieurs rigolez, vous pouvez, le ridicule ne tue pas mais fait perdre du temps.

Dans le contexte de l'histoire,il faut se rappeler que les aristocrates et les princesses n'étaient pas des canons de beauté, leur seul attrait était leurs biens et leur argent : la fameuse dote a été créée pour caser les laiderons.

Celles que la nature avait avantagé physiquement et que les hommes avaient privé de biens, n'avaient pas trop le choix si elles voulaient sortir de l'étable et profiter un peu des belles choses, elles se vendaient pour manger à leur faim et vivre un autre train de vie... a t'on le droit de les en blâmer, nous qui vivons à une époque où les régimes sont rois et pour cause...? avez-vous eu faim. Moi je me dispense de les juger, en plus elles montaient sacrément bien avec des selles moins confortables que les notres.

Maintenant casser volontiers des amazones et souvent des jeunes filles uniquement pour un voile à leur bombe ou autre chapeau, c'est honteux et petit.

Si les vraies nostalgiques du passé, veulent absolument porter des tenues historiques, il y a plusieurs points à éclaircir. Le premier consiste dans les dessous, pas de culotte, et encore moins de string (bien qu'à cheval ce vêtement est désagréable en tout point), la culotte a été inventée très tardivement, et pour les tenues moyenâgeuses, il faudrait faire comme les écossais et leur kilt... la nature à l'air libre...

Par contre le port de la ceinture de chasteté est vivement conseillée dans une pure reconstitution historique bien entendu.

Les zips et velcro sont bannis, vive les lacets et les minuscules boutons. N'oubliez pas l'inévitable corset, les rondeurs n'étant pas de mise, Rubens n'a jamais peint de voluptueuses dames à cheval...

Un autre exemple, les tenues de ce style sont terriblement fragiles, mais cela n'excuse absolument pas la crasse que l'on voit trop souvent sur les bordures, peut-être que la Mère Denis rebute ces dames, mais il est vrai que la lessive existe de nos jours et que vos mains se doivent de mettre un point d'honneur à mettre toujours des vétements propres...

La liste serait longue sur les tenues, sans oublier les semelles cuirs de nos botines, le caoutchouc n'est pas d'actualité dans la tradition historique. La propreté devrait être une priorité, puis l'aisance que donne le vêtement car dans tout ça, comme toujours et malheureusement ça continue, on oublie le côté technique et notre compagnon le cheval. Je bennis le lycras qui nous donne bien plus de facilité à monter correctement avec un vétement souple et agréable.

Quel hypocrisie que de montrer du doigt de jeunes (en apprentissage) amazones qui portent des robes colorées et non conventionnelles d'après certaines, juste pour attirer les regards... Là c'est le comble de l'hypocrisie, car toutes, absolument toutes les amazones, par leur façon de monter et justement par leur tenue féminine, revendiquent le fait d'être une femme, d'essayer d'être jolie et de le montrer.

On parle de concours d'élégance pour ne pas tomber dans le terme péjoratif de concours de beauté, car effectivement la seule différence est que tout le monde n'est pas mannequin de naissance. Mais on a toutes le droit de vouloir séduire, plaire aux autres mais aussi à soi. Se montrer sous son meilleur côté, élégante, classe et l'oublié de service.....LA TECHNIQUE de monte à cheval en amazone. Hélas, n'allez pas aux écuries où vous serez surpris de tomber sur une ravissante gravure de mode, avec un langage de charretier aux lèvres, suite au dépôt d'une grosse bavouille de son cheval sur la merveilleuse robe en soie acrylique...

Donc s'il fallait montrer du doigt, tout ce qui ne va pas, jouer les racistes envers les anglaises comme ça c'est lu, anglaises qui nous font largement la pige, en selle sur un parcours de cross ou un concours hunter... Perdre son temps à se diviser comme en Belgique, un pays à l'abandon car trop préoccupé par des querelles intestines... on voit où ça mène. Comme nous n'avons pas la prétention d'être anglaises ou belges, restont françaises et restons nous mêmes, ouvertes d'esprit, et améliorer notre condition. Participer à une compétition n'est pas entrer en guerre !

Dans tout ça, où le cheval a t'il sa place ? Et la monte en amazone ? approximative pour certaines et prioritaire pour d'autres ?

La tenue du cheval ? Les cuirs, les aciers sont t'ils d'époque ? Il est amusant de voir un mors pésoa sur une monture d'une archi-duchesse époque Napoléon III ... comme quoi ? Nos nouvelles selles qui nous permettent de ressangler en restant à cheval ne sont pas du tout d'époque, je ne parle même pas du cheval, si on tient au côté historique cherchez un bon palefroi, un mulet, selon les pays et les époques, les femmes n'avaient absolument pas le droit de monter des chevaux de sang ou de prestige... ils étaient réservés aux hommes qui, eux aussi, en dehors de la guerre, se lancaient dans la séduction, absolument pas blâmés mais bien au contraire félicités, pour avoir créait l'art équestre, fondement de notre équitation actuelle.

 

Amazone 2000, en 10 années d'existence a prouvé qu'elle n'est pas une église supplémentaire, libre de tout, ni association, ni fédérée, gratuit un mot qui vaut de l'or en 2010. J'ai toujours dit tout haut et clairement ce que beaucoup pensaient tout bas. Unir, progresser, bannir les frontières de l'argent et de la naissance, être des femmes du XIXème siècle, sans honte, avec esprit et une monte propre et efficace tout en restant respectueuses.

La grande différence par rapport à 20 ou 30 ans en arrière, est une ouverture à toutes les cavalières, ce qui veut dire que pour certaines qui ont des moyens modestes et que ceux-ci sont employés en priorité pour le bien être du cheval, la tenue sera "différente". Les tissus modernes et pas chers ne plaisent pas à tout le monde mais du moment qu'ils sont propres, bien repassés que dire, les couleurs trop vives ? on les voit surtout dans les démonstrations ou alors dans des reprises de plusieurs jeunes filles, les mamans font ce qu'elles peuvent, investir dans une robe juste pour un carrousel dans l'année, n'est peut être pas leur priorité.
Doivent elles se faire dévorer par les amazones cannibales qui persistent dans nos rangs ?

Nous sommes en France, oublions ce qui se passe ailleurs, il y a des concours d'élégance et bien consultez les règlements, et personne ne vous forcent à y participer si c'est contre vos principes... et si les concours ne vous attirent pas pourquoi perdre votre temps à les critiquer ?... chacun fait ce qu'il veut. Pour ma part, je monte à la maison en culotte de cheval, pour mieux voir mes défauts et pour un côté pratique, en extérieur (montagne), ma jupe en jean me permet de passer partout, et la peur de l'accroc ne devient pas ma priorité, quand le dénivelé est trop dur pour mon cheval, hop la jupe est tombée ou plutôt remontée ! que les pudiques se rassurent, je porte toujours un caleçon noir (décathlon) dessous et à califourchon ou à pied lorsque la pente est trop raide. Amazone ou pas, je peux ainsi remettre un fer, escalader une collinette pour voir si c'est plus facile derrière avant d'y aventurer mon cheval, enfin être libre, par contre "je ne crache pas dans la soupe" et je me fais plaisir en mettant mes tenues romantiques, ou mon amazone noire (avec un chemisier de couleur) quand je sors en compagnie de mon époux, le séduire, c'est déjà fait mais lui faire honneur me plaît... J'aime beaucoup le petit voile au chapeau, à voir les photos qui circulent sur le net, beaucoup devrait l'adopter, car tout le monde n'a pas une tête à chapeau c'est clair !

 

 

N'hésitez pas à copier les amazones prises en photo et qui agrémentent ce chapitre, question technique elles sont au top, elles sont superbes en plus et surtout elles ont un coeur gros comme ça et ce sont mes amies.

 

 

le concours d'élégance en 2008


On en parle beaucoup ces derniers temps, le concours d'élégance soulève pas mal de réflexions de la part du public comme des participantes.

SONDAGE 2008

 

Un tour d'horizon permettra peut-être de mieux y voir.

Il existe actuellement plusieurs sortes de concours d'élégance.
En France, on tend vers la modernisation de ce concours, pour sortir du ghetto de concours de beauté…
Loin des Miss France, personne n'a envie de devenir une Geneviève de Fontenay qui malgré toutes les méchantes critiques, est une femme de caractère, qui s'exprime de façon très agréable et surtout très franche, ce qu'on ne retrouve pas forcément chez toutes les dames, les cavalières ne sont pas forcément jolies pas plus que certains chevaux, donc il faut chercher ailleurs ce qu'on appelle élégance qui rythme très bien avec intelligence, et pour cela quoi de mieux qu'une reprise aux 3 allures avec musique adaptée pour plaire au public mais surtout se faire plaisir.

Bref, les petits qualificatifs comme défilé de dindes, de potiches ou de majorettes, sont à mettre aux archives car les amazones réclament haut et fort leur statut de cavalières dans les fourches, cavalières qui n'ont rien à envier à celles qui montent à califourchon au niveau technique si ce n'est justement une tenue féminine qui les rend ou devrait les rendre plus élégantes.

Un mini sondage nous a appris qu'il existe encore des concours où les amazones doivent uniquement marcher au pas, avoir une tenue dite traditionnelle, être propres, des chevaux bien toilettés sans enrênement, (faut dire que si on fait que du pas ça devrait être plutôt facile même avec une mule)… mais est-ce que la mule serait accepté ? aux USA oui sans problème mais dans la vieille Europe ??
Qui peut vouloir participer à ce genre d'épreuve, où j'espère que les juges ne vont pas jusqu'à contrôler les dents comme dans une foire aux bestiaux, car c'est bien là la chose terrible pour laquelle tant de femmes se battent, nous ne sommes pas des objets, des choses pour décorer la maison et plaire aux hommes, fini ce temps là, en 1968 certaines se sont battus pour ce qu'on appelle la liberté, pourquoi vouloir régresser ?

A Carcassonne, il y avait bien un concours d'élégance. Concours divisé en 3 parties : historique, traditionnel et créatif, le tout à la sauce RLM, on bouge, on se présente individuellement, aux trois allures, si possible avec une musique adaptée à la tenue, et chose commune à toutes les amazones un cheval soigneusement préparé.


J'ai été surprise de voir dans ce genre de concours les amazones qui se présentaient avec un déguisement. Un exemple, Amélie était avec une tenue romantique et on avait Agathe avec une tenue de guerrière, jambes nues, Agathe a un peu le sens de la provoque, mais il est clair que les juges ne pouvaient pas les juger de la même manière. Cela enlève le côté fade de trop de robes qui ne différeraient que par la couleur et quelques rubans mais cela complique sérieusement la façon de les noter.

Mais si elles le font, c'est qu'elles ont l'envie de le faire. Toutes les amazones interrogées m'ont dit que c'était l'épreuve favorite, car elles se faisaient plaisir, soit avec une robe romantique, soit avec un costume de sorcière ou autre...

Tout compte fait, cela me rappelle la danse sur glace, les premiers à avoir mis des tenues très "différentes" de la petite jupette et du fuseau, ont eu beaucoup de mal et je ne parle même pas des musiques de film, disco et autres qui ont bousculé Mozart et Bach.

A un autre niveau les RLM et les Kur ont eu elles aussi du mal à se faire apprécier dès que les musiques sortaient du commun comme Edith Piaf et autres...

La nouveauté gène mais elle va avoir sa place, c'est évident, on appelle cela le progrès.

Le Lion d'Angers pour ne citer que lui, a aussi ses adeptes du déguisement, et même si ces amazones développent une belle reprise bien calée, la grosse pomme verte et rouge, ne peut rivaliser avec le charme de la robe 1900…

Ah messieurs et mesdames les juges ! elles vous posent des soucis ces petites amazones de tous âges, car les plus débordantes d'imagination.
Il est vrai que j'aime le côté romantique et le charme d'une longue robe mais une panthère rose avec une bonne technique m'inspirera bien plus, si elle fait une meilleure reprise.

Le terme Élégance perd tout son pouvoir si élégance est vu comme beauté, on n'est pas élégante en sorcière ou en grenouille, par contre on peut avoir la classe. Même si l'habit ne fait pas le moine dans ce genre de concours il est très important mais ne fait pas tout.

Donc ces tenues apparaissent sur les rectangles, il y a l'envie et la demande de la part des participantes de s'amuser un peu, de faire de la fantaisie, de la création, doit-on garder dans la même catégorie les tenues plus classiques, et qu'est ce qu'on appelle classique ? ah je vous entends dire que je cherche la petite bête... oui et non, je crois que chacun doit avoir sa place et qu'une place doit être prévue pour chacun.
Dans traditionnel, on voit les tenues de vénerie, l'amazone noire, je dirais presque les tenues de ville, qui ne brillent pas, qui sont discrètes, qui sont pratiques, et qui passent partout.

Les premières amazones n'avaient pas de tenues particulières pour monter en fourches, vu que pour elles, c'était un moyen de déplacement, et que leur tenue était adaptée au contexte de leur sortie, thé chez la baronne, allez rendre visite à tante Marie Jeanne etc. puis avec l'évolution de la selle et du fait que les dames voulaient suivre les chasses à courre, ou tout simplement apprendre l'équitation comme les hommes, une tenue spéciale a été créée, de là la pratique dans les manèges et l'équitation de sport sont tout naturellement venues à la suite… Du coup, les tenues historiques, traditionnelles et citadines ont tour à tour eu leur jours de gloire.

J'ai posé la question à différentes amies amazones de Suisse, d'Allemagne, du Royaume Uni, du Canada, d'Espagne, des USA et de Belgique.


Pour la question 1 - participerais tu à un concours d'élégance au pas et en rang ? NON unanimement et souvent avec des adjectifs peu engageants.


A la question 2 - aimerais tu te déguiser en souris verte pour un concours d'élégance avec RLM ? et bien surprise POURQUOI PAS
50 % pour et 50 % contre, pas de sans avis.


A la question 3 - devrait-on changer le terme élégance ? OUI à 90 % et quel nom donnerais tu ? : ….. sais pas…

Donc en résumé, on aime les concours où l'on montre ses qualités d'amazone en mouvement, on aime les belles tenues, on aime se déguiser aussi.
Chose à retenir nos amies cavalières seraient pour des concours costumés aussi, cela leur fait envie et elles apprécient le côté ludique de la chose.
.


Technique, rire, amusement, plaisir, bonne rigolade… à méditer l'élégance doit changer de nom ou alors créer
une 4ème rubrique " costumer " …

Mesdames et Messieurs les juges donnez nous votre avis, pour ou contre le mélange queue de souris et jupe façon Monnet…. ???

La tradition c'est bien quand elle est positive, élégance pourrait devenir un critère de notation, et le concours se transformer en costumé..

Juste un petit mot sur le terme "déguiser" dans la bouche de certains, c'est péjoratif.
Combien de fois voit-on des cavalières à la fête de fin d'année du club déguisées en amazone et qui ignorent tout de la technique et montrent par conséquent une mauvaise image... ? Nous ne sommes pas les seules à être imiter, je grimpe au mur quand je vois dans des salons équestres des cavaliers qui présentent un superbe ibérique PRE ou PSL déguisaient en écuyers des grandes écoles espagnoles ou portugaises... Trop souvent ils ont acheté le cheval, la tenue mais pas le tact et la technique équestre qui va avec mais là, on s'en moque, ils sont effectivement déguisés mais le danger c'est qu'ils prétendent plus... les Westerners sont aussi copiés, toutes les équitations spécifiques font envie mais il faut commencer par le commencement, c'est à dire le travail, l'apprentissage, la tenue, le costume c'est la cerise sur le gâteau, c'est la récompense... Mais là, je fais la rabat-joie mais pour ce qui est de l'amazone, il est facile d'apprendre, nous sommes là pour vous aider...

 

sommaire amazone