Kaline de Campagne - 28 ans

Trotteuse De l'histoire de Kaline je ne connais pour ainsi dire rien puisqu'à notre rencontre elle était " déjà " âgée de 19 ans. Je n'ai que quelques bribes d'histoire … Kaline est une trotteuse vu qu'elle a le droit de pouliner on peut en conclure qu'elle a couru en course … combien de courses a-t-elle couru, en a-t-elle gagné, ça je ne sais pas mais quand je vois l'usure de ses membres je me dis qu'elle a sans doute fait plus que sa part … Puis elle a fait une carrière de poulinière … combien de poulains là encore c'est le mystère, à ma connaissance je ne connais que les trois derniers : Déesse, Enki et Golden de Picard.

Quand elle est arrivée là ou elle est aujourd'hui elle venait de passer un bon bout de temps dans un pré plus qu'humide avec un minimum de soins, elle allaitait Déesse et était pleine. A 16 ans elle ressemblait déjà à une vieille haridelle usée … 3 ans plus tard notre rencontre … 19 ans … ensellée, panarde du devant, cagneuse du derrière … on peut pas dire qu'elle fait rêver. Sa carrière de poulinière a touché son terme l'année précédente avec la naissance de Golden. Je ne l'ai montée en tout et pour tout qu'une dizaine de fois très épisodiquement sur la piste de trot … vu l'énergie qu'elle mettait (je ne la poussais pas) on peut dire que cela lui faisait plaisir … pour moi c'était plus dur vu les allures particulières qui lui sont propres à cause de ses aplombs … en gros Madame tortillait fortement des fesses, on était pas sûr de se rasseoir dans la selle au trot enlevé. On peut dire qu'à ce moment là elle était déjà en préretraite depuis 3 ans. Un jour je l'ai sellée et quand je suis montée Kaline s'est couchée doucement et n'a plus rien voulu savoir. Pour moi il était clair que l'heure de la retraite totale avait sonné … Aujourd'hui … aujourd'hui Kaline compte 28 jolis printemps. Elle vit au pré.

La configuration du pré permet d'entretenir en douceur le physique de Mamie puisqu'elle est obligée de monter et descendre la pente si elle veut aller boire ou rentrer dans le box. Le physique du vieux cheval en retraite totale est caractéristique, sa musculature fond par l'arrêt du travail et a tendance à s'affaisser doucement d'où l'aspect efflanqué malgré une bonne alimentation. Pour Kaline son dos ensellé et ses défauts d'aplomb se sont accentués, les hanches ressortent un peu, la croupe est beaucoup moins rebondie, le ventre est " tombé ", elle accuse de l'arthrose à l'un des antérieurs et a les yeux qui coulent en permanence d'un liquide jaune un peu épais (cela s'accentue l'hiver). Côté moral il est au beau fixe, elle s'est échappée voici quelques mois sans que l'on puisse l'attraper pendant 30 minutes ! Elle est d'un naturel très zen mais cela ne l'empêche pas de nous offrir de beaux coups de folies certes de courtes durées mais qui ne manquent pas de panache malgré ses allures de plus en plus brinquebalantes. Dans le groupe c'est Kiki qui mène la troupe mais Kaline a gardé une sorte " privilège de l'âge " (ajouté à un caractère bien trempé) qui lui permet d'avoir une bonne place dans le box et un accès à la caisse à foin prioritaire. Elle avait déjà des tendances à la vie en solitaire mais celles-ci deviennent flagrantes, comme si elle cherchait de plus en plus à ce qu'on lui " foute la paix ".

En 9 ans de vie commune en dehors des petits bobos basiques Kaline n'a jamais été malade, je croise les doigts pour que cela continue sur cette lancée aussi longtemps que possible, qu'elle souffre le moins possible et qu'elle finisse sa vie de cheval de labeur dignement. C'est en tous cas ce que nous nous efforçons à faire du mieux que nous pouvons. Il n'y a pas de recette miracle commune à tous les chevaux, chaque cheval, vieux cheval, est unique, à nous d'apprendre à les écouter et de leurs faire des soins et une retraite " sur mesure ".

ALIMENTATION

SOINS
TRAVAIL sur une semaine


Kaline est nourrie à part depuis un an car nous nous sommes rendus compte qu'elle mettait plus de temps à manger que ses enfants qui en profitaient pour lui rafler plus de la moitié de sa ration !!! Donc en plus de ses 4 hectares de pré, nous lui donnons 2 litres d'orge germée et d'avoine aplaties agrémentés de quelques morceaux de pain dur et de fruits. L'hiver nous rajoutons du foin à volonté.

Pour finir voici mes remèdes " pour Grand-mère " : => pour le larmoiement des yeux : nettoyage avec une compresse et du sérum physiologique, 3 granules de Kalium Bichromicum 7CH (homéopathie). => pour les courbatures musculaires : 3 granules d'Arnica Montana 5CH (homéopathie) et friction de Synthol. => pour les douleurs articulaires : 3 granules de Rhus Toxicodendron 5CH (homéopathie). => pour les petites bobos : Dermagel des laboratoires Audevard http://www.audevard.com/audevard/pdf/fr/DERMAGEL.pdf => pour les problèmes de corne : Keratex de chez SOS Sabots. http://www.sosabots.com => contre les mouches : Tri Tech 14 de Farnam (attention bien prendre soin la première fois d'ôter les mouches avant d'appliquer le produit !). Kaline n'est plus ferrée depuis au moins dix ans, c'est moi qui la pare régulièrement tous les deux mois sans chercher à corriger ses aplombs (à son âge cela fait plus de dégâts qu'autre chose). Je fais donc un parage " naturel " ni plus ni moins et fais vérifier mon travail au moins 3 fois par an par mon maréchal qui, jusqu'à présent, m'a encouragé dans cette voie. Par contre il faut être conscient qu'avec l'âge le cheval est moins souple (et a tendance à être moins patient aussi), le temps de parage est donc beaucoup plus long. Avec Kaline c'est toute une cérémonie très réglée ponctuée de longues pauses de repos, de câlineries, d'engueulades aussi parfois … la difficulté est d'arriver à faire la différence entre le fait qu'elle sorte son pied parce qu'elle commence à avoir mal ou parce que ça l'agace ! J'évite de rester très longtemps sur le même membre à cause de ses gros défauts d'aplombs et de son arthrose … je morcelle mon travail. Je commence par passer la pince à parer sur l'antérieur gauche, une pause, antérieur droit, une pause, râpe à gauche, une pause, râpe à droite, une pause, on enchaîne de la même manière sur les postérieurs. Je m'aide d'un trépied pour qu'elle n'ait pas à porter tout son poids. Un parage des quatre pieds dure environ une heure … patience, patience, patience !!! Comme je l'ai dit au début, Kaline est en stabulation libre. Nous ne la rentrons jamais c'est elle qui se prend en charge. J'évite de rentrer dans le gâtisme avec mes chevaux " Mon dieu il pleut il faut pas qu'ils se mouillent, il fait froid vite sortons les couvertures polaire doudoune avec renforts laine bidule chouette " … etc … etc. … il suffit d'observer les chevaux pour voir que bien souvent ils sont dehors quand il pleut (et ne s'abritent qu'en cas de fortes pluies) et dedans quand il fait chaud pour se protéger des mouches. Je précise quand même que mes chevaux ont toujours vécus au pré et sont donc ce qu'on appelle des chevaux " rustiques ". Comme je le dis il faut faire confiance à nos compagnons ils savent mieux que nous où est leur bien-être à nous seulement d'être là pour leur donner un coup de pouce si besoin. Par exemple, Kaline a du mal à présent pour " tomber " son poil d'hiver, quand la saison est finie et bien finie je l'aide à s'en débarrasser avec de bons coups d'étrille américaine.

 

CLARISSA 36 ans

VICKIE 32 ans

PTIT TONNEAU
KALINE

VALMONT

 

MOCO DE FAYOLLE

PAMELA ET RUBIS