EQUITATION SENTIMENTALE

 

SOMMAIRE EQUITATION SENTIMENTALE

 

UNIX UN AMOUR DE BOXER

dit "Baboune" (un indien dans la ville)

 

Depuis samedi 20 septembre 2003, un bébé boxer est venu agrandir la famille. Il est né le 8 juillet 2003

Le papa Indy des Diamants verts, est un excellent gardien, il a travaillé avec son maître qui en est très fier. Sandy est plus discrète devant la forte personnalité d'Indy mais elle est fine et élégante... un bon mélange
On a eu un peu de mal à trouver un nom en U, toutes les amies du site s'y sont mis, mais pendant le trajet de retour à la maison, je n'arrêtais pas de dire que ce chien est unique, que de l'amour. Du coup, les filles ont transformé unique en Unix.

Java lui a montré le jardin et pour Unix la découverte des odeurs

le nez au raz du sol

 

Présentation des chevaux dans les bras de Mémère car on a très peur et on est trop petit pour le moment, les gros pères sont gentils mais un peu lourdauds évitons de se faire marcher dessus.

 

un boxer sans baballe ça n'existe pas

Il n'arrête pas de faire des découvertes

Non tu es un boxer pas un berger allemand !!!

Un menton en tiroir caisse, des yeux qui vous disent tout l'amour qu'il vous porte, le boxer est un chien fantastique.

Unix : boxer bringé, très affectueux, joueur, gentil, intelligent essaye d'être propre, en tout cas il l'est la nuit. Ses défauts : têtu comme une mule, impatient .... mais bon comme un croissant chaud.

Il connaît le "assis" à 11 semaines c'est super bien.
La marche en laisse enrouleur (soit 3 m) lui déplaît, Monsieur se tanke comme le font les chevaux donc je maintiens ma laisse tendue, je l'appelle et il cède en marmonnant, mais il cède. Soyons patient tout viendra à temps, mais il prouve qu'il a un caractère affirmé.

mais dormir dans les bras de mémère c'est sympa aussi.

Après une semaine chez nous, on constate qu'il se dépense mais qu'il grossit et grandit aussi

 

L'activité principale d'Unix, jouer.
Java est une nounou hors du commun.

Petit mais costaud

Une rare pose !

un ange ??? non un petit diable !!

Par contre c'est pas interdit de manger ma nounou !

Java toujours très digne face à l'impétuosité du petit "monstre"

On commence à perdre du terrain dirait-on ?

Bingo, Java vainqueur par KO !!

Médaille d'or de la patience pour Java

et médaille en chocolat pour le merveilleux petit Unix

UN PLONGEON POUR PÊCHER UNE BALLE .... JAUNE !

 

KARATÉ

KUNG FU

tête de cocker pour boxer qui se fait gronder

T'AS ENTENDU ???

très bonne coordination ou un peu nunuche !!!

 

Et si je leur faisais peur aux autres !!!

Unix fait de grands progrès, le pipi à la maison est très rare. Il s'assoit à la demande, on apprend le coucher, il sait rester à sa place assis pendant que je donne à manger aux chevaux, interdiction d'entrer dans le pré quand je m'occupe des chevaux, il aboie à la demande (ça c'est génial), il mange tranquillement mais comme un cochon. Il collectionne les chaussures. Il jardine en faisant des trous partout. Il adore son vieux ballon, et sa meilleure amie est Sam la chatte, qui le surveille pour l'empêcher de sortir par les trous qu'on fait les chattes dans le grillage. Java est toujours aussi patiente. Tout va bien pour un chien extra....

Mais qu'est ce que c'est .. ? c'est froid

On a volé l'herbe, ah glagla !!!

 

Une grande déception c'est qu'Unix veut être un chat pour dormir sur le canapé, mais ses 18 kg qui en font un grand bonhomme lui interdisent cette faveur que les chattes s'octroient.

Méli-mélo de chattes

Le jeu toujours le jeu

avec le printemps les promenades sont plus longues

et que je cours que je cours

A trois chacun surveille un angle.

Devant Unix, puis Java et derrière la fine Pepsi

en pleine vitesse, babines au vent

28 kg de gentillesse ... et de beauté

dressage à la recherche des morilles

Pepsi est plus douée et surtout plus délicate pour les fameux champignons

On boude, c'est très boudeur le boxer surtout quand on ne veut plus jouer avec lui

et les chevaux ils jouent pas eux ???

A 9 mois toujours aussi beau, gentil, tétu, boudeur, intelligent mais peu faire mieux car il n'aime pas les exercices d'obéissance, toujours trop barbant pour lui et surtout trop calme...
Malgré la taille et le poids les genoux de mémère sont toujours là pour les gros calins.

Unix amoureux fou de Rubis

Deux ballons pour un toutou ???

Non non, Sam est là aussi, c'est le gardien de but

Unix : t'es fachée ??
Sam : arrête de me prendre pour le ballon si tu veux que je reste !!

 

LE VILAIN PAS BEAU

méthode boxer dite le bélier

Java déteste, c'est violent et c'est difficile de tenir sur ses pattes

 

Ben quoi, quand j'étais petit je pouvais le faire.

La preuve

J'ai un peu grandi

mais suis pareil qu'avant non ?

comment ça, je déborde ???

 

 

decouverte de Vialenn 2012

C'était il y a 12 ans, en 2003 l'année de la canicule. On avait perdu notre chienne Polka et notre Java (berger allemand) a vécu une année seule, on a commencé à avoir des doutes sur son moral, quand on s'est aperçu que sur le crépi du perron, il y avait la forme de la chienne, elle ne bougeait pas pendant notre absence et elle était devenue toute triste. On a donc choisi de se faire le cadeau de notre vie, avoir un boxer, un vrai. On avait eu notre Jim croisé boxer et berger allemand avec un caractère en or, là sur internet on a trouvé un amateur de cette race qui voulait une descendance à son chien. Nous voilà parti à Villefontaine un soir, ils habitaient un appart et avait les parents et encore 3 chiots à placer. Quand la dame a ouvert le balcon, l'un d'eux, le plus menu est vite venu me voir, et a voulu grimper sur mes genoux, puis elle nous a présenté les petites chiennes, ainsi que celui qui était sur mes genoux, quand ils nous ont demandé qui choisir, " on leur a dit mais on a été choisi, enfin j'ai essayé de parler malgré les grands coups de langue sur la figure " voilà on avait notre bébé boxer. Dans la voiture au retour, je l'avais sur les genoux, j'avais un peu peur du pipi car le trajet était assez long mais rien, il s'est endormi paisiblement dans mes bras, je disais à Gabriel, ce bébé est unique, c'est l'année des U que faire, et si on remplace le " que " par x. UNIX nous avait choisi et on ne savait pas à quel point il allait nous offrir 12 merveilleuses années d'amour de boxer.

Pour Java, il lui a donné une deuxième jeunesse. Il adoré nos chats, et il est même devenu le chef du clan à la mort de sa maman de cœur Java. Il a passé de belles années malgré 2 graves accidents qui l'ont rendu borgne et une patte cassée. Un boxer bondissant, joueur, gentil, pas bagarreur, bien élevé. On pensait avec ce magnifique corps d'athlète qu'il suivrait avec nos chevaux en promenade, hélas les doutes sont arrivés très vite. A 3 ans, il se couchait au bout de 20 mn de pas, en montagne à pied, il nous devançait pour se mettre à l'ombre… Notre doute a été confirmé par une grosse insuffisance cardiaque et une médication à vie. On a commencé à apprendre toutes les horreurs que cette merveilleuse race subit. Les tumeurs, le cœur, l'épulis : les gencives qui se recouvrent de chair, les orteils qui prennent des grosseurs, les dermatites, enfin le cauchemar qui débute. Du coup, je veille sur lui comme du lait sur le feu, quand on joue, je compte les allé-retours de la balle à 3 j'arrête, grande déception du chien et de son joueur mais tant pis.
La vie d'humain, n'est pas facile et nos animaux sont près de nous pour nous aider à les passer tant bien que mal, tous à leur manière ils nous aident. Unix était un chien qui parlait, oh ce n'est pas de l'anthropomorphisme, c'est la réalité, il n'aboie pas pour parler, il parle avec son corps, ses yeux, il est le chien le plus expressif qui soit.
Je pourrais écrire un livre sur lui. J'ai eu beaucoup d'animaux mais certains sont tels que l'on pense et ils savent.
Quand j'ai été paralysée 5 mois, je me suis retrouvée cocooner par mes animaux, Unix m'apportait tous ces jouets devant mon lit ainsi que mes 3 chattes qui montaient la garde à tour de rôle près de moi.
Quand on a des animaux, et des êtres aussi merveilleux que ceux que j'ai eu, c'est un don de Dame Nature, ils m'ont aidé à passer des moments très difficiles, ils sont toujours contents de te voir arrivés à la maison, ils savent même quand tu ne dis rien. Quand nous avons eu notre tornade dévastatrice qui s'est abattu sur nous le 12 mars 2014, inutile de parler. Ils savaient tous, ils ne savaient pas quoi faire hormis le soir même les 2 chiens ont hurlé à la mort… et nous ont tiré au sol pour se coucher sur nous, qui n'étions plus que des loques en larmes. Oui Unix était le chef du troupeau chaque fois que son Quentin était à l'hôpital il faisait des abcès de partout, c'était sa façon de sortir sa peur. Pourtant c'était un courageux. Un bon, quand la petite Milka est arrivée, nos vieilles filles chattes n'ont pas été sympas avec elle, et c'est Unix qui a décidé de jouer avec elle, de lui apprendre la vie de chat…. Non de chien, du coup on a une Milka qui prenait soin lors de ses séjours à la maison, de se rouler dans le pipi d'Unix pour faire mieux boxer, de nous rapporter la balle comme le faisait son papa de cœur, Milka est un boxer… Unix a commencé à se prendre pour un chat avec notre clan. Du coup, pour lui donner une deuxième jeunesse, on a pris Haby (berger allemand) il y a 3 ans et demi, Haby a le même âge que Quentin, et là il a repris ses marques de toutou, j'ai toujours veillé à ce qu'il ne se fatigue pas trop, de nouveaux médicaments ont aidé à poursuivre son chemin de façon correcte sans souffrance. Lorsque Quentin est à la maison, Unix se faisait un devoir de ne pas le lâcher d'un œil, il jouait avec lui à la balle même s'il en avait un peu assez, il le suivait de partout comme son ombre… On était impressionné par cet amour pour ce petit bonhomme et ça expliquait son mal être quand Quentin était à l'hôpital. Les animaux n'ont pas besoin que l'on parle, ils sentent.
Aux premières neiges, on s'est rendu compte qu'Unix se sentait moins bien, la visite du véto, de l'ostéo l'a aidé mais on redoutait cet hiver, je savais qu'il n'irait pas au bout, quand on est en osmose avec son chien, son cheval, son chat, on sait, le regard qu'ils nous jettent, on comprend, que c'est le moment de tenir sa promesse, d'être là à 100 % et jusqu'au bout, de prendre la bonne décision, celle de l'amour réel sans égoïsme, celle d'arrêter la souffrance, la plus cruelle que nos animaux nous imposent, car ils ne nous donnent que du bonheur pendant toutes ses années avec quelques peurs quand ils sont malades.
Mon Unix était exceptionnel, c'était mon amour de boxer, grâce à internet il est connu, vous êtes nombreux à lui rendre hommage et ça me touche, il mérite tous vos gentils mots.
La maison est vide même si elle est pleine, mon corps est vide mais mon cœur est plein. Quand on adopte un animal (même si on le paye) il n'est pas notre chose, il est un compagnon, voir un enfant poilu (sans dérapage idiot), il entre dans votre vie, il entre dans votre cœur, il quitte la vie, mais restera dans votre cœur, jusqu'à la fin de votre vie.
Unix est avec tous les autres Jim, Nina, Néron, El Gato, Polka, Java, Sam, Pepsie. J'ai eu une chance énorme, je n'ai eu que des animaux fantastiques et je continue avec Rixie (l'ainée des chats), Eliot, Indira, Haby (la chienne) et Billy le dernier chat arrivé qui est venu à pattes tout seul chez nous, je n'oublie pas Hidalgo (qui se bat contre la maladie lui aussi du haut de ses 22 ans) et Vialenn nos chevaux.
J'ai trié quelques photos qui parlent mieux que des mots.

Il a aussi sa page dans mon site et dans les bonnes bouilles nous continuons à le voir, d'ailleurs c'est bien ce chapitre qui permet de voir nos animaux le long de notre vie, par moment tout va si vite, ou bien tout est lié à un gros soucis qu'on n'a pas le temps de parler d'eux mais une belle photo rend hommage à ces silencieux qui font qu'on arrive à surmonter ce qui parait insurmontable.

RETOUR SOMMAIRE
SOMMAIRE EQUITATION SENTIMENTALE