ÉDITORIAL ETE 2016

Une mission, rencontrer un dieu vivant.

Le Stromboli, monter, prendre quelques cailloux tout jeunes (2007) et les rapporter à Quentin.

Cette mission, je me la suis imposée, je dois monter sur ce dieu vivant, moi avec mon handicape, ma fatigue, 2 ans et demi à vivre au ralenti, pas de sport, pas de sortie, maison, boulot, hôpital...

et voilà, grâce à mon ami Thierry, prof de géologie, on se connait depuis 20 ans, il travaille au même endroit que moi. Grâce à mon époux et mes enfants, qui ont gardé mes animaux, qui ont dit que je pouvais partir 8 jours, que tout irait bien. j'ai franchi le pas, je suis devenue une aventurière, la Sicile en avion, le car puis le bateau et les Iles.... un autre monde avec un groupe de géologues super gentils que je ne connaissais pas mais qui m'ont accompagnés, soutenus, pour que je trouve la force de grimper là haut sur ce dieu pour ma mission.

J'ai rencontré le Paradis, je l'ai mérité, j'ai marché, grimpé, fait une sortie en solo à Lipari me débrouillant toute seule en italien (langue que je ne connaissais pas du tout), j'ai vu la vie, j'ai vu la nature merveilleuse, la flore, les roches, et toi Dieu vivant, l'Etna on l'a juste survolé, il dormait, le Vulcano... on a grimpé, il sent terriblement mauvais mais a ses propres trésors. Mais toi, le Stromboli, tu nous as fait le plus beau cadeau, un coucher de soleil divin, une monté de 918 m de dénivelé en 3 h de marche dans du sable noir ou de grandes marches naturelles, la nuit qui tombe, le ciel rempli d'étoiles qu'on aurait pu les toucher, la descente à la frontale dans une coulée de cendre, tout mais tout était merveille, vie.... que ça change avec les odeurs de médicaments, le blanc, les larmes ... l'hôpital....

J'ai mes cailloux et même d'autres plus beaux que Thierry a ramassé spécialement pour mon Quentin.

J'ai tout dans ma valise, j'ai vu des dauphins sauvages sautés autour de notre bateau privé, j'ai vu des levers de soleil et des couchers à couper le souffle, des fleurs qui rivalisaient avec des rochers extraordinaires.

Il fallait cette rencontre pour enfin clore celle de la maladie, le beau, la vie l'a remporté, avec le courage, la vaillance de notre petit prince.

Le chevalier Quentin a vaincu, il a gagné.

REMISSION TOTALE ET COMPLETE

un petit extrait du Paradis

Lever de soleil à Lipari où se trouve notre hôtel

Le paradis sur terre Lipari

Agaves

la flore merveilleuse de partout : les bougainvilliers

Ibicus

bains de mer du bateau dans des criques où l'eau est turquoise

la nature et ses trésors

notre bateau rien que pour notre groupe

les rochers comme on n'ose les imaginer, tous d'origine volcanique

le roi nous attend : Stromboli

 

du bateau le cratère actif

après une monté très dure

la récompense

le 2ème cratère

pas facile de prendre la photo au bon moment, la plus belle éruption a été vers 22 h mais on avait tous rangé nos appareils... elle a été dédiée à Quentin

coucher de soleil sur éruption gazeuse

oui le paradis existe sur terre

le volcan Vulcano nous offre un autre spectacle

le souffre

Vulcano

le paradis des fleurs et plantes de toutes sortes

avec les bateaux on a été jusqu'à toucher les rochers volcaniques

les couchers de soleil rivalisent de beauté

coucher de soleil à Vulcano

fleur de câpre

plage noire de Vulcano sans mauvaises odeurs

vue de ma chambre à Lipari....

 

J'ai répété que ma vie était trop longue, cette guerre m'avait épuisée, mais la nature en qui j'ai tous mes espoirs, m'a prouvé qu'on pouvait, qu'on devait se battre jusqu'au bout et que l'amour, le courage que j'ai pour Quentin, m'a permis de faire un "presque" exploit pour une femme qui n'avait plus de force, ma récompense est qu'aujourd'hui les médecins ont dit :

REMISSION COMPLETE ET TOTALE

Il n'y a plus de mots pour dire tout ce que je ressens, je souhaite que Quentin aille lui aussi sur ces iles paradisiaques et voit les mêmes beautés qui font que l'on a à nouveau envie de vivre .................

 

RETOUR SOMMAIRE
SOMMAIRE EQUITATION SENTIMENTALE