LE JOURNAL DE VIALENN

OU

REEDUCATION D'UN TROTTEUR REFORME DES COURSES

 

quelle expression ?

 

ET SI VOUS ACHETIEZ UN TROTTEUR ?

REGARDEZ CES PHYSIQUES DE REVE, IMAGINEZ UNE SELLE D'AMAZONE SUR CES BONS DOS, ET IMAGINEZ VOUS EN ROBE LONGUE AU PETIT GALOP UN MATIN D'ETE CRINIERE AU VENT....

un trotteur avec une frimousse frisonne, un autre arabisé, un classique selle français, il nous épatte ces trotteurs de toutes les couleurs...

 

Avec ses grands yeux doux, il est là, immense pour l'enfant de 12 ans que je suis, il est magnifique, c'est un cheval de course et moi petite Marie-Hélène, je vais monter sur son dos pour ma reprise.
Je suis dévorée par l'excitation et un peu d'appréhension quand même, elle est immense, il faut que je descende l'étrier à son maximum et là encore il faut essayer de bondir pour monter en selle, le moniteur la tient, et me prévient : dès que tu vas raccourcir les rênes, ça va démarrer, mais elle n'est pas méchante, laisse faire, elle se calera toute seule.
A peine, chausser le deuxième étrier, je prends mes rênes et me voilà coller à la selle au grand trot… un tour, deux tours, …. 6 tours, c'est quand qu'elle va s'arrêter ? mais aussi bizarre que ça parait avec la vitesse, pas de tape cul, un fauteuil.
Faut encore 20 tours, au moins me lance le mono….
C'était ma première rencontre avec un trotteur, Alizée, par la suite je l'ai remonté pour sauter, je n'étais une téméraire du haut de mes 1. 50 avec mes 40 kg, et Alizée sautait tout,
n'importe comment certes mais ça passait, elle arrivait au grand trot et zou…
C'était en 1970, pas de poney club, du coup débutant ou pas, on commençait directement sur des chevaux, les clubs n'étant pas riches, les réformés étaient leur premier choix.
Les galopeurs me faisaient très peur à pied, car au box, ils vous dévoraient tout cru, que des dents et que des sabots… dessus on volait… mais c'est les trotteurs qui m'ont donné confiance, ils m'ont rassuré.
Les trotteurs de vrais 4x4, grâce à eux, j'ai commencé à aimer le cross, tout passait…
Puis le club grandissant, et moi aussi, je me suis vue confier les trotteurs tout frais sortis des courses… et là j'ai appris, beaucoup, beaucoup de choses, et j'ai commencé à entendre, la petite blondinette, elle a un don avec les réformés…

C'est vrai que j'adorais les monter, jamais de méchants coups pour me mettre au tapis, il fallait beaucoup de patience et de l'endurance… mais je tenais bon, et j'arrivais à les mettre dans le moule cheval de club, ce qui n'était pas ma tasse de thé mais j'étais ado et c'était mon seul moyen d'être avec les chevaux.
Par la suite, j'ai aidé un bon nombre de cavaliers à la rééducation de leur monture.
Si le pur sang anglais est un roi, le trotteur : un seigneur, ses lettres de noblesse il les a gagné à la sueur mais aussi avec son amour de l'homme et dieu sait que ce dernier lui en fait voir de toutes les couleurs.

Le cheval espagnol est très à la mode, les maquignons le savent et importent tout et n'importe quoi avec l'étiquette ibérique. Pourtant le trotteur a beaucoup de points communs avec l'espagnol, du crin (c'est tendance), de la gentillesse (un cœur gros comme ça), généreux dans ses actions, et multidiscipline.
A Istres une année, j'ai vu lors d'un spectacle, un magnifique étalon bai brun qui faisait une démonstration de haute école, une pure merveille, à la fin de sa présentation, je vais voir son cavalier, un monsieur d'un certain âge, ayant la même classe que son cheval, et j'essaye de deviner la race de sa merveille… et j'ai perdu, j'ai cité les races les plus connues dans le dressage, mais c'était tout simplement un trotteur…

Mon préféré a et restera mon El Gato, qui avait pris l'étiquette d'espagnol donnée par le maquignon, car on cherchait ce type de cheval, et comme il y ressemblait à s'y méprendre et que le prix était le double d'un vulgaire trotteur… la porte était grande ouverte à la confusion pour moi, et l'escroquerie pour l'autre.

Mais escroquerie, il n'y a pas eu, si j'avais l'habitude des grands bais brun à l'épaule droite, il y a plusieurs lignées de trotteurs très connues du monde des courses et des métiers qui touchent aux courses, un jeune maréchal de passage à l'écurie en 1986, a tout de suite vu qu'El Gato n'avait d'espagnol que son nom, et que c'était un beau trotteur de 4 ans, tout neuf et sans vice, un boureau des coeurs avec les juments, et du sang juste ce qu'il fallait pour le dressage, le trec et …. L'amazone… mon doux cheval a vécu à mes côtés 26 ans de pur bonheur pour lui comme pour moi, pas de concours, des copains équins dès que je pouvais en mettre dans son pré, des petits stages de perfectionnement pour moi et lui, où on faisait des envieux… Et aujourd'hui une profonde solitude, que le pauvre Hidalgo, cheval martyre de corrida, avec ses maladies et ses fantômes ne peut supporter tout seul.
Tout le site existe par El Gato, et tant que je le pourrais je vais continuer ainsi il continuera à vivre et je sais que dans beaucoup de vos coeurs à vous mes amis du site, vous l'avez admiré, voir aimé...

A quoi ressemble un trotteur en amazone ?

ou à ça

après tout une selle ce n'est pas important.

Je sens que ça vous fait envie, et si vous regardez encore ces trotteurs

un charpenté

un grande classe

encore ?

et bien ils sont tous à vendre, enfin on dira à adopter, allez sur le site SAUVE QUI PEUT

Nathalie vous les présentera, femme de cheval, elle sait en quelques temps voir dans leur coeur et vous décrire leur personnalité, elle a réussi à prendre des contacts avec le monde des courses, pour sauver ces chevaux, oui oui ceux là même en photos sur cette page, chevaux qui auraient dû finir au couteau comme on dit, faute de galop, de manque de vitesse, elle leur donne une 2ème chance et à nous une simple chance de trouver le bonheur

http://sauvequipeut.forums-actifs.com/

ou

http://sauve-qui-peut-blog.skyrock.com/1780893458-SAUVE-QUI-PEUT.html

Attention, ce n'est pas parce que le trotteur est un cheval gentil, qu'il n'y a pas de travail à faire, d'ailleurs la première chose importante est sur le plan psychologique, lui faire oublier les courses, un bébé de 3 ans devra être pris en charge par un cavalier d'expérience, et il faudra compter deux bonnes années pour mettre en place de nouvelles règles basées sur son caractère et son physique et non sur sa rentabilité.

Un trotteur plus âgé, pourra être monter de façon classique plus rapidement on dira, bien que toujours au niveau psy, il faudra lui donner confiance, assurance mais rester ferme, trop de gâteries pour lui faire oublier son passé pourraient lui nuire.

Si vous n'avez aucune expérience faites vous aidez.

LA REEDUCATION DE VIALENN 5 petites photos sur le site de Sauve qui peut ont changé l'avenir de Vialenn

 

mais c'est celle-là qui a tout fait Merci Nathalie.... c'est le cheval qu'il me fallait sans aucun doute...

INTRODUCTION JOURNAL DE VIALENN ET LES TROTTEURS REFORMES
RÉÉDUCATION VIALENN
RÉÉDUCATION VIALENN
RÉÉDUCATION VIALENN
hiver
LA PROMENADE
LE TRAVAIL EN LONGE, SOUS LA SELLE et PREMIÈRE SORTIE EN SOLO été 2013
VIALENN ET HABY
ETE 2013
VIALENN AUTOMNE ET HOMMAGE A NATHALIE 2013
AMAZONE 2013

ÉTÉ 2014 après un an de vacances et l'apprentissage de l'éducation à la voix

 

ÉTÉ 2015

ÉTÉ 2016

RANDONNEE D'UNE JOURNEE

Travail en longe à l'obstacle, SORTIE EN AMAZONE POUR LA PREMIERE FOIS 2016
page 13

2017

PROGRES EN AMAZONE