LA FOURBURE

le journal de la fourbure d'HIDALGO

P 1

4 pages : la crise, les soins, l'après fourbure, les témoignages


mardi 30 mai 2006

Comme les 3/4 des cavaliers, la fourbure je ne la connaissais que sur les bouquins. Pour moi, le cheval fourbu était un cheval rustique, gras, que l'on met en pâture riche du jour au lendemain sans précaution ou alors le cheval de club, que l'on a trop forcé... donc les poneys sont les plus connus.

DÉFINITIONS DES FOURBURES

D'APRES D'AUTRES SITES

SOURCE : LE SITE DU CHEVAL

http://www.le-site-cheval.com/soins/fourbure.php

LES SYMPTOMES

- Cheval bougeant avec difficulté ou refusant d'avancer voire de se lever. - En cas de fourbure chronique, ondulations marquées sur le sabot, allongement horizontal de la pince (3ème phalange s'ossifiant ce qui crée un tissu corné - la kéraphyllocéle - entre le sabot et la partie arrière de la base osseuse), allure étriquée au trot, refus de lever un antérieur. - En cas de fourbure des antérieurs, antérieurs portés campés vers l'avant, voire postérieurs amenés fortement sous le ventre. - En cas de fourbure des 4 pieds (quadripodale), cheval sous lui de devant et de derrière, voire dans l'impossibilité de se tenir debout. - Sabots antérieurs, voire également postérieurs, très chauds. - Pouls rapide au niveau du pied ou du canon, voire turgescence des veines satellites de l'artère et œdème en couronne. - Percussion du sabot très douloureuse en pince. - Éventuellement, hyperthermie et sudation, tachycardie et tachypnée, muqueuses oculaires congestionnées.

LES REMEDES

- Appeler le vétérinaire et le maréchal. - Installer le cheval dans un box spacieux, avec, de préférence, une litière de tourbe et de sciure, changée très régulièrement. - Enlever très rapidement les fers des pieds atteints ou ôter un clou sur deux. - Doucher longuement, avec une eau tempérée, les membres si le cheval peut marcher, 3 à 4 fois par jour ou mettre le cheval dans un ruisseau pendant 1/2 heure, 3 à 4 fois par jour. - Lui frictionner les avant-bras et les cuisses avec de l'eau vinaigrée et salée. - Lui mettre un panier afin qu'il ne puisse pas manger mais qu'il puisse s'abreuver à volonté. - Se méfier des riques post-traitement de fourbure chronique et de sub-fourbure (boiterie dûe à la malnutrition du pied atteint). - Afin d'éviter cette maladie, surveiller : la suralimentation en matières azotées, le pied sain en cas d'immobilisation prolongée de l'autre membre dû à un abcés, une fracture,..(fourbure de contrainte), l'absorption par un cheval en sueur d'une grande quantité d'eau froide, les intoxications médicamenteuses (surtout avec les anti-inflammatoires stéroïdiens, comme les cortisones, ainsi, qu'éventuellement, avec l'administration prolongée de Phénylbutazone et de certains vermifuges), les états infectueux comme la métrite (fourbure de parturition), les maladies pulmonaires et digestifs. - Traitement homéopathique complémentaire : Dans tous les cas : Calendula TM + Echinacea TM : à verser dans la vaseline jusqu'à saturation puis faire des emplâtres. Sabots très chauds et sensibles, pouls digité très élevé : Belladonna 15CH et Hypericum 15CH : 20 granules de chaque produit plusieurs fois par jour pendant 3 à 4 jours puis 10 granules de chaque produit matin, midi et soir pendant 20 jours au minimum. Si l'origine est infectieuse : Arnica 7CH, Pyrogenium 7CH et Hepar sulfur 7CH : plusieurs fois par jour pendant 8 à 10 jours. Si la sole est perforée avec des complications infectieuses graves et que son état s'améliore par des douches froides : Lachesis 15CH : matin et soir pendant 1 mois au minimum. Si la 3ème phalange bascule et que le sabot se déchausse : Silicea 7CH et Calcarea fluorica 7CH (en flacon de 125 ml., ââ qsp, à faire préparer) : 5 ml. par jour pendant 1 mois puis 1 jour sur 2 pendant 1 mois. Si la cause est une surcharge pondérale et une alimentation déséquilibrée : Arsenicum album 7CH : 1 dose ou 10 granules par jour pendant 1 mois puis 2 fois par semaine. Nux vomica 5CH : tous les jours pendant 2 mois. Si l'inflammation est brutale, que la fourbure s'aggrave la nuit et que le cheval est anxieux : Aconit 7CH : 10 granules le soir, pendant 10 jours environ. Aesculus 5CH : 10 granules le matin, pendant 10 jours environ. Si les mouvements augmentent la douleur : Bryonia 7CH : 5 granules matin et soir. Si l'origine est allergique : Poumon histamine 7CH : 10 granules matin et soir pendant 10 jours. Lachesis 15CH : 2 doses par semaine pendant 2 mois. Si le cheval présente de passage à la fourbure chronique : Thuya 9CH : 1 dose par mois pendant 6 mois. Si le cheval présente une fourbure chronique (3ème phalange basculée, sabots striés, poids reporté sur les talons) : Calacarea fluorica 5CH + Calcarea phosphorica 5CH (en flacon de 152 ml.,ââ qsp) : 2 ml. tous les jours pendant 3 mois. Zinc, Cuivre-Or-Argent, Manganèse-Cuivre et Sélénium : 1 oligot-élément différent chaque jour pendant 2 mois. Emplâtres locaux à l'argile : 1 nuit sur 2.

SOURCE : http://www.pharmaciengiphar.com/article1554.html La fourbure du cheval La fourbure est une maladie très grave dont l'origine très variée a pour conséquence une inflammation importante au niveau du pied du cheval. Elle touche les chevaux adultes et souvent les poneys qui y sont particulièrement sensibles. Les causes Les mécanismes d'apparition de cette affection sont très compliqués et pas encore bien élucidés. Cependant différents facteurs déclenchants sont importants à connaître : Une alimentation trop énergétique : par exemple trop de grains ou un animal lâché dans une pâture luxuriante ; Une infection de l'utérus suite au poulinage, une gastro-entérite ou encore après une colique ; Une longue épreuve d'endurance ou un long transport, tout ce qui peut engendrer un stress éprouvant pour votre animal ; Une chirurgie. Souvent des poneys obèses développent par la suite des fourbures. Enfin, après un effort, il est important d'éviter de donner trop d'eau froide à votre cheval car cela peut entraîner des coliques et ensuite des fourbures. Symptômes à reconnaître Un cheval qui débute une fourbure montre des signes généraux de douleur (augmentation des rythmes cardiaque et respiratoire, transpiration), il essaie de soulager ses sabots en reportant au maximum son poids vers l'arrière (les antérieurs vers l'avant et les postérieurs sous lui), il refuse de se déplacer mais lorsqu'il démarre il ne veut plus s'arrêter (trop douloureux). Au niveau du ou des sabots atteints, il ressent une douleur extrêmement importante. Au départ les pieds sont froids puis deviennent chauds. Lorsque la fourbure passe à l'état chronique, il n'y a plus d'inflammation mais des accès aiguës peuvent revenir fréquemment. Le sabot change d'aspect et la sole notamment devient plus fragile et douloureuse. Quel est le traitement ? C'est une maladie très grave, qu'il ne faut absolument pas prendre à la légère. Votre 1e démarche doit être d'appeler le vétérinaire en urgence. Celui-ci pourra lui administrer des anti-inflammatoires non stéroïdiens, un tranquillisant et un antihistaminique. Si l'on diagnostique un problème digestif inhérent à la fourbure, de la paraffine et des antibiotiques pourront être donnés. Il est préférable que votre cheval soit sur du sable et si les sabots sont chauds, leur faire des bains d'eau froide le soulagera beaucoup. Lorsque le cas est plus grave une chirurgie peut se décider. Faut-il appeler le maréchal-ferrant ? Si c'est le début de la maladie, le cheval doit être déferré et doit marcher un peu. S'il s'agit d'une fourbure chronique alors on doit le ferrer avec des fers spéciaux qui permettront de mieux répartir les charges au sein du sabot et d'améliorer sa vascularisation. La fourbure est donc une maladie extrêmement douloureuse qui doit être prise en charge très tôt. Si l'on attend trop longtemps, cela peut aller jusqu'à la chute du sabot et la récupération ne sera jamais parfaite. Enfin, la guérison peut être très longue (jusqu'à 12 mois) et le cheval devra rester au repos le plus longtemps possible.
http://www.naturalhorsetrim.com site anglais très bien documenté en photos.
SOURCE : http://www.wanimo.com La fourbure C'est la conséquence de l'arrêt de l'irrigation des tissus situés entre la troisième phalange et le sabot. Elle se traduit ensuite par une dégénérescence de ce tissu. C'est une pathologie grave. Lors de fourbure, le cheval soulage le membre touché au maximum. C'est une urgence, il est conseillé d'avoir recours à votre vétérinaire. La cause la plus fréquente des fourbures est une alimentation trop riche (excès de céréales, pâtures trop riches, ..). Votre vétérinaire pourra vous aider à revoir le régime alimentaire de votre cheval afin que cela ne se reproduise plus.

SOURCE :

http://keanjha.free.fr/

excellent site, que je viens de connaitre hélas pour un problème grave.

Introduction : La fourbure est une affection congestive qui intéresse l'extrémité des membres. Cette maladie est rarement localisée sur un seul membre et atteint le plus souvent les antérieurs (ceux-ci supportent 65% du poids environ), puis en phase très aiguë les postérieurs. Le mot fourbure, qui vient du vieux français "fatigue", était employé par les anciens hippiatres. Les Anglais ont préféré le terme plus précis de "laminitis" qui signifie inflammation des lames du podophylle et du tissu velouté qui se trouvent entre la 3° phalange et la boite cornée. Le nom scientifique de cette maladie est pododermatite aseptique diffuse. Enfin si la fourbure est une atteinte du pied, elle est aussi et surtout une maladie générale grave qui concerne toutes les grandes fonctions de l'organisme et qui peut causer, du simple fait du choc, la mort du cheval. Les phases de la pathologie. A- La fourbure aiguë. B- La fourbure chronique. C- La sub-fourbure. Quelques types de fourbure. A- La fourbure de route. B- La fourbure de contrainte dite aussi de compensation. C- La fourbure de parturition. Les origines habituelles d'une fourbure. A- L'alimentation. B- Les traumatismes. C- Les infections. D- Autres causes. Les symptômes. A- Les symptômes physiques. B- Les symptômes cliniques. Les autres problèmes liés à la fourbure. Le traitement de la fourbure. A- La fourbure aiguë. B- La fourbure chronique. C- Soins des autres problèmes. L'homéopathie. Mieux vaut prévenir...

Il serait prétentieux de ma part de traiter ce sujet comme si je savais...

En fait, je ne sais rien mais je pense mettre le cas d'Hidalgo ci-dessous, jour par jour, afin que cela donne une indication sur une forme de fourbure, car hélas les fourbures ont de nombreuses sources et pour savoir qui est le fautif... !

Les défauts dans l'alimentation sont le principal facteur de fourbure. Une alimentation inappropriée au cheval qui ne travaille pas ou une pâture très riche (au printemps) sont les principaux facteurs. Mais il ne faut pas oublier, l'eau glacée après un effort, ou les plantes toxiques... (les glands, par exemple).

J'ai toujours fait attention à mettre mes chevaux au vert progressivement, et surtout à surveiller Hidalgo que le simple fait de regarder une fleur de pissenlit fait grossir.

Cette année, il était même plus mince que d'habitude. J'avais ouvert le parc progressivement mais suite à une météo déplorable, un hiver long et le froid qui perdure, il y a une forte poussée d'azote.

jeudi 25 mai 2006 El Gato va bien, Hidalgo parait un peu raide du dos. Je pense qu'il a pu glisser, le parc est très modelé.
vendredi 26 mai 2006 Toujours pareil, Hidalgo est un cheval qui aime se coucher au soleil à l'abri du vent, rien de vraiment notable dans son comportement. Le temps passe du 26 ° au 7 °. Tout le monde parait raide. (même les humains)
samedi 27 mai 2006 Petite promenade, Hidalgo choisit le milieu du chemin pour marcher dans l'herbe. Pas de fièvre, il mange bien... une bise du Nord nous glace...
Dimanche 28 mai 2006 Pas de signes clinique donnant à s'inquiéter.
Lundi 29 mai 2006

De retour du travail, on voit Hidalgo couché, il parait avoir du mal à se lever, il fait 7 °, il pleut. Donc ce n'est pas un temps au bain de soleil, il marche mal, mais continue à bien manger, la température est de 38.2°.

Toujours dans l'idée, qu'un animal qui mange, qui n'a pas de température, le fait de bouger un peu peut faire monter la température de 2 ou 3 °. La température d'un cheval se situe entre 37.5 et 38 donc je ne suis pas franchement inquiète, de plus le maréchal doit passer demain matin, car les pieds sont longs, ce qui pourraient être la cause de ses difficultés à se déplacer.

mardi 30 mai 2006

le matin

Passage du maréchal... pieds trop longs ou mais...
Hidalgo avait déferré il y a 3 semaines de l'antérieur droit, à la remise du fer, Richard constate un peu de sang dans la corne, peut-être une bleime, choc qui a causé la perte du fer...

Hidalgo a toutes les peines du monde à sortir du box où il attendait depuis 3 heures.
Le maréchal diagnostique fourbure... il fait un parage et met des fers ronds, et peu de clous. Un supplice pour le cheval malgré toute la douceur du professionnel.

 

mardi 30 mai 2006

l'après midi

Le vétérinaire vient dès mon appel, la fourbure est une urgence...
Je suis très mal, car je n'ai pas vu l'urgence alors que je surveille mes chevaux de très près, sans être mère poule mais pas loin...

Le vétérinaire administre des anti-inflammatoires qui soulage la douleur par intraveineuse. La saignée traditionnelle à la jugulaire est faite, chaînette autour du coup et hop entre 3 et 5 litres dans un seau. Hidalgo est adorable, je ne faiblis pas mais je me vide aussi par la tête.
Question bête : la jugulaire ? ne va t'on pas vider la tête de son sang ? oui c'est idiot mais bon, j'ai un véto très gentil qui m'a bien expliqué les choses et c'est très important, car les propriétaires de chevaux qui les considèrent comme des compagnons, ont un point faible, leur amour et voir saigner son cheval c'est très très dur...

On doit doucher les membres du cheval mais attention l'eau froide peut être douloureuse, il faut le faire doucement.

Il faut supprimer les causes de la fourbure: mettre à la diète s'il s'agit d'un problème d'alimentation. C'est une année où maréchal et vétérinaire traitent beaucoup de fourbures.Hidalgo doit rester dans le rond de longe, et au box quand il pleut, ne pouvant marcher, il peut prendre froid.

.Il est nourri exclusivement de vieux foin pendant une semaine 2 kg par jour. Là aussi affamer son cheval n'est pas dans les coutumes de la maison...
TRAITEMENT

EQUIPALAZONE 2 fois par jour pendant 4 jours puis une fois par jour avec de l'ACIDE ACETYLSALICYLIQUE le soir.
FLEX : (macération harpagophytum)
NUX VOMICA
ARSENICUM ALBUM
BRYONIA (douleurs en marchant)
si l'origine est allergique LACHESIS 15 CH 2 doses par semaine.
Pour ce qui est de l'homéopathie, comme la cause reste vague, prendre du Lachesis peut toujours aider.

DOUCHES FROIDES OU BAIN GLACE 2 ou 3 fois par jour.


Les sabots ne sont pas chauds.

mercredi 31 mai

Hidalgo tremble sans arrêt, et reste couché sur le flanc, une partie de la journée, quand il est debout il cherche une position qui le soulage, il pianote et marche comme sur des oeufs. La nuit au box, il pleut et il grêle...


Il stresse, du coup, je fais entrer El Gato pour un droit de visite. Gato en bon dominant, a tendance à le bousculer, pour prévenir tout traitement autoritaire, chacun de son côté. Après une nuit, d'appels et de brassage pour El Gato, c'est la joie et le repos, du coup me voilà avec deux chevaux couchés... "une vraie purge"... en pessimiste je me dis que le vieux a piqué au plat aussi puis je me suis raisonnée, content d'être enfin réunit ils en profitent pour se reposer ensemble et c'est le cas... OUF !!

jeudi 1 juin

toujours le même temps, mais la journée est sèche, il est donc dans le rond de longe, la sortie du box et les premiers pas du matin sont très difficiles, mais en milieu d'après midi, il a l'air de rester un peu plus souvent debout. El Gato est denouveau en visite. Il se calme doucement, il est impossible d'avoir les deux chevaux dans le jardin. La famille se relaie pour surveiller.

quand on est au travail, Gato reste dans le parc

Vendredi 2 juin

Hidalgo a toujours ses tremblements, mais reste moins couché, les visites de Gato le calme, quand le moral remonte le reste suit...

Compte rendu de l'état d'Hidalgo au vétérinaire par téléphone. On poursuit le traitement.

LE COUPABLE ???

chercher le coupable, pour prévenir la maladie

pour le vétérinaire c'est l'herbe et l'azote.

Pepsie fait partie de l'équipe qui cherche ... le coupable.
Vue la taille de la chatte, cela vous prouve que l'herbe n'est ni dense, ni trop verte..

Unix aussi prouve que la pâture n'est pas luxuriante

Euphorbe faux cyprès

Rhinante hirsute

Vu les photos l'herbe, ce serait plutôt les plantes toxiques et les traitements pour les ronces. Car Hidalgo est le seul à avoir manger mes boutons de rose qui avaient été traités pour les pucerons. Et on a fait un traitement contre les ronces dans le parc, le produit indiqué qu'on pouvait mettre des animaux en pâture 3 semaines après on a attendu un bon mois mais...
De plus, justement voulant éviter le risque de fourbure, j'ai laissé longtemps les chevaux sur une parcelle où boutons d'or, rhinante hirsute, euphorbe, et peut-être un cytise des alpes y vivent.

samedi 3 juin

La chaleur revient doucement, Hidalgo a toujours les matins difficiles mais reste de moins en moins couché.

Dimanche 4 juin

Il fait beau, à midi on mange sur la terrasse et on peut voir les deux chevaux sans arrêt. Surprise, Hidalgo pianote denouveau, il se couche sur le flanc...
Je guette ... Pourquoi ? une rechute alors qu'il ne mange que 4 poignées de son avec ses médocs matin et soir et 2 pauvres kg de foin...

Le sable ??? il fait chaud et le sable a accumulé la chaleur.

Un bain glacé des antérieurs et Hidalgo va bien mieux.

Depuis samedi, Gabriel me fabrique une .... muselière.... comme dans les cirques pour les étalons belliqueux qui mordent les copains.
Le panier plastique proposé dans le commerce est trop fermé, inconfortable, etc.
Avec la muselière, on va pouvoir mettre Hidalgo dans le jardin, sur l'herbe et dans les arbres. Par contre impossible de lui laisser tout le temps, dès que le rond de longe est à l'ombre il y retournera.

Le truc de MARIE, pour les bains glacés, mettre les petits blocs bleus au congèle et

un pied au frais

ça lui convient bien

on essaye les deux avec bain à remous

no problèm'

plus gentil que lui, on ne trouve pas...

Lundi 5 juin

Le matin, lever à 6 h pour les soins avant le boulot. Position "raidaille".

eau à volonté, un bloc de sel, un quartier de foin et dans le plat vert les médicaments avec un petit peu de son.

Contrôle facile des "pipis" et du crottins, ne pas oublier d'ajouter un peu d'huile ISIO dans le son pour le transit, fortement ralenti par manque de combustible...

L'appétit n'a jamais manqué à Hidalgo et le priver c'est vraiment dur mais inévitable

Pour Gato, certains ont des traitements de faveur, il n'a pas tout compris le papy.... et fait la gueule... !!

La muselière marche bien, il est furieux, du coup on a droit à du trot et même de coup de cul de colère. Il ruse et arrive à manger une branche de noisetier... mais pas plus...
D'un côté je suis contente de le voir bouger car je me dis que toutes les toxines qui sont dans les muscles et le sang avec le mouvement vont plus vite partir. D'un autre côté, il bouge de part sa volonté à lui, s'il avait mal, il ne le ferait pas. Mais j'ai peur qu'il accentue l'inflammation... QUE DE QUESTIONS ?

La compagnie est très utile au moral du malade.

Tout le monde s'y met. Gabriel confectionne une muselière

il faut du confortable mais du costaud

pas content du tout

franchement il marche bien le fourbu !!!

pratique, il peut boire, hennir, manger deux feuilles mais pas 20.

du coup certains en profitent pour me surveiller dans la maison

Mardi 6 juin 2006

Que croire ???

Qui console qui ???

Et bien dans la série des emmerdes, la position accroupie pour faire les soins d'Hidalgo pendant une semaine sous la pluie et autre, a été le coup fatale pour ma sciatique, j'ai pourtant serré les dents pour soigner mon gris mais
malgré tous mes efforts, des douleurs sans nom et un pied qui a foutu le camp au mauvais moment, me voilà avec en plus un pied...cassé !!

PAS DE PIEDS PAS DE CHEVAL
ici on peut dire aussi PAS DE PIED PAS DE MARIE

La réponse c'est le courage de mon Hidalgo qui me console, il est toujours aussi raide mais il maigrit bien et se laisse soigner comme un ange.

Mercredi 7 juin 2006
Si c'est de la surinfection pour moi d'après les médecins pour Hidalgo ça a été de la surenchère, il a trouvé le moyen de manger des
branches de frêne malgré la muselière. Du coup... on renforce...!!
Les matins sont toujours aussi impressionnants, il marche très mal, mais moi aussi ... va t'on s'en sortir ????
mes rayons de soleil

Des rouges queues vivent sous le perron depuis des années.
Leurs petits sont nés, et je peux les voir avec plaisir grandir.
Les parents viennent faire le tour de la maison pour piapiater pour
m'avertir qu'une minette stationne trop longtemps dessous. Ils font
vraiment partie de la famille.
jeudi 8 juin 2006
Toujours pareil, Hidalgo est très fatigué, mais il se couche de moins en moins en journée. Son occupation est d'arracher
le collant tissu que j'ai rajouté à sa muselière. Amélie a voulu lui faire plaisir à lui et à El Gato et elle est allée rentrer le papy.
Oh surprise, il n'a rien trouvé de mieux que de battre Hidalgo, par deux fois, un lancé de béquille a coupé sa crise de méchanceté. Clouée sur le transat, je suis encore capable de lancer mes béquilles, cet abruti d'El Gato est jaloux, il pense qu'Hidalgo prend du bon temps.
Retour au parc et il va y rester longtemps, car tant que je suis complètement bloquée au lit au sur la brouette de jardin, je pense qu'il vaut
mieux éviter de nouveaux ennuis.
J'ai eu mon infiltration mais scanner et IRM suivent car j'arrive en limite de la médication, et les douleurs sont ... atroces, impossible de
rester debout ou assise. C'est Amélie qui m'emmène chez les médecins, et le trajet en voiture est une vraie torture.
Rixie a la bonne recette, repos et ramollissement au soleil.

les matins sont très durs, lui arrive à tenir debout la journée, ce qui n'est pas mon cas hélas !!
vendredi 9 juin 2006 Première douche de la journée, aucun gros progrès notoires. La fatigue morale est bien installée. La station couchée est
obligatoire pour moi. Heureusement les filles prennent la relève. Amélie au jet d'eau et Audrey à la photo. Les deux souffrent d'une
grosse allergie au pollen, comme la fourbure parait que c'est une année terrible. Mon seul avantage perso c'est que les doses de
cortisones me protègent au moins de ça.

Hidalgo commence à maigrir, on le voit surtout à l'encolure qui a perdu son chignon. Ce que je trouve vraiment sympa c'est que mes médecins me donnent
des conseils pour Hidalgo, bains froids avec du sel, douche comme ci comme ça, évitez les bains chauds puis froids ils sont hyper douloureux, et en douleur je m'y connais, vous allez voir vous allez guérir en même temps. ... Si ça pouvait être vrai !!!
En tous cas, Hidalgo ne se couche plus en journée et brasse pas mal quand il est dans le paddock en herbe, vu qu'il ne peut pas manger...

Samedi 10 juin 2006

UNE QUESTION EST CE QUE VOUS TROUVEZ QU'HIDALGO A MAIGRI ???????

 

BIEN SUR ON EST LOIN DE CE QU'IL ETAIT LE 15 JUILLET 1999 LORS DE SON ACHATµ

MAIS IL A ETE GRAS

MAI 2003 d'ailleurs 1 mois avant il avait fait une alerte, pianoté et bloqué avec 40 de fièvre. Le véto du moment avait parlé de Piro, mais c'est l'ostéo deux semaines après qui lui avait débloqué le bassin... en y réfléchissant bien cela ressemble à s'y méprendre à ce qu'il a aujourd'hui.

 

c'est JUIN 2004, la différenceque pendant ces printemps, je le bossais bien alors que là avec ma sciatique, ils sont en vacances depuis des mois. Là aussi il y a eu une alerte au printemps, dos bloqué et pianotte... c'est l'ostéo qui est venu et ça a marché.

Mon beau gris si gentil et toujours aussi adorable à soigner.

 

 

dimanche 11 juin

L'état d'Hidalgo n'empire pas, il est même très cool....
Par contre pour ma part je me demande si un jour l'intensité de la douleur de ma sciatique va baisser.

visite dominicale d'El Gato sous l'oeil vigilant du reste de la famille, comme il ne décolère pas il est séparé d'Hidalgo,
par un fils sans électricité... c'est idiot ! vieillit mal d'ancien...

lundi 12 juin

mes poussins rouge-queues sont partis, les deux moins dégourdis se sont réfugiés dans le rosier grimpant, les chattes ont dû
être enfermées quelques heures histoire de leur laisser faire leur premier envol...

Hidalgo marche mieux.
Moi je marche moins, le scanner est très mauvais, hernie comme une patate en L4 L5 avec un truc qui pendouille... on parle
encore de bistouri alors que ceux et celles qui me lisent et qui ont eu ce genre d'intervention, m'écrivent leur expérience... un dos
et un dos de cavalier c'est une vie...

Mardi 13 juin un nuage de taons, c'est abattu sur Hidalgo, qui a levé du cul et galopé comme un fou....
Mon cheval a retrouvé ses 4 jambes et en plus il les coordonne....Du coup, il est au box pendant les
fortes chaleurs de la journée.
Mercredi 14 juin 2006 26 ans de mariage, j'allais oublier avec tout ça.
Hidalgo se déplace bien mieux, mais ronchonne sur son régime alimentaire...

voyez le tas de foin on peut presque compter les brins, et dans le seau le matin 2 boites de son avec l'aspirine et 6 carottes et le soir 4 boites de son avec l'aspirine et 6 carottes...

le foin c'est 1 kg le matin et 1 kg le soir et 1 quartier de paille à midi

Il maigrit plus de ventre de poulinière


plus de croupe à la percheronne.....
Jeudi 15 juin ça suit son cours, rien de bien nouveau
vendredi 16 juin problème j'ai peur de la colique de paille, du coup j'ai mis 4 boites de son avec les médocs. ERREUR ! Hidalgo ne supporte plus la muselière qui pourtant
lui permet d'être à l'ombre et sur l'herbe, il tourne comme un lion en cage avec quelques ruades en prime, et voilà qu'il "bouse"... une fois, deux fois
... le son est laxatif, il est inquiet, en plus il fait très très lourd, le ciel est plombé, avec beaucoup de difficulté Audrey l'attrape et le remet dans le
rond de longe, mais il est tout bizarre, je lui donne du Gelsénium en granules et rien à manger même pas la paille de midi, du coup il se calme et le transit
reprend son cours normal OUF !!!
Samedi 17 juin

Il pleut des trombes d'eau mais il fait chaud, Hidalgo fait des bains de sable.

C'est dur de le voir fondre comme ça.
Le problème de la fourbure c'est qu'on vous parle des soins du début et après ... plus rien.
Hidalgo ne boite plus, mais ne galope que lorsqu'il a une mouche plate ou des taons.

De moi même comme nous sommes à la fin de la 3ème semaine, je le fais trotter 5 tours à chaque main. (Super l'éducation à la voix
de mon transat, je donne les ordres et il le fait... il est quand même bien gentil). après douche froide par Gabriel.
Et ce matin, il marchait bien... Je sais que je dois m'attendre à des bleimes dans chaque pied, l'antérieur droit c'est sur on a déjà vu le
sang dans la corne mais comme il pianotte encore de temps en temps et évite le galop c'est bien qu'il y a encore des douleurs.
Dans le petit exercice, je me contente de proposer, s'il ne le fait pas c'est qu'il ne peut pas, car franchement étant en dehors du rond de
longe, il peut m'envoyer sur les "roses" et j'avoue que je le sens, il aime que je m'occupe comme je peux de lui, rien que d'installer ma
brouette de jardin à côté de lui, ça lui fait plaisir, il se sent moins seul, bien que Java, Unix, Sam, Pepsie et Rixie sont toujours avec lui
tours de rôle.

Dimanche 18 juin 2006

Bonne fête aux papas...
Moi j'accompagne le mien à l'hôpital cet après midi, super comme cadeau. Il sera opéré demain.

Demain, je vais savoir si on va me découper en rondelles moi aussi....

lundi 19 juin

OPERATION DE PAPA TOUT C'EST BIEN PASSE ABLATION DE LA PROSTATE DONC ABLATION DU CANCER;

OUF !!!!
VISITE DU SPECIALISTE, PIQURE DANS LE NERF SCIATIQUE DANS LA COLONNE.... ESPOIR

HIDALGO ENRAGE A 18 H QUI VOILA ???

LES BESOINS DES HUMAINS NE SONT PAS CEUX DU CHEVAL

 

6 TONNES DE BON FOIN, VUE DE MA BROUETTE DE JARDIN, et le pauvre Hidalgo qui sniffe tout ce qu'il peut...

 

Mardi 20 juin

Hidalgo a un comportement de tolard, il faut que je lui donne un minimum pour le moral. Le pelouse est cuite par le soleil,
le voilà pour deux heures par jour sans muselière dessus, d'ailleurs la muselière le rend fou furieux, il ne peut plus, il a fait 3 semaines
de cachot... Ce qu'il ne sait pas c'est qu'il n'aura plus qu'une seule ration de VIEUX foin, par jour soit 1, 5 kg plus les médocs dans le son.

Aujourd'hui, je paye l'angoisse d'hier, je reste au lit, impossible d'être assise ou de se mettre debout.

Mercredi 21 juin

Je les avais oublié, dans l'état de crise où je me trouve, j'avais oublié ma petite famille de loirs. Pourtant cela faisait un bon moment que
je retrouvais dans le réduit où se trouve tous les objets pour les soins des chevaux, des traces comme des boites, des étrilles par terre.
Me traînant avec mes béquilles pour aller prendre un bonbon au son pour Hidalgo, je rentre et là ils ont tenté le tout pour le tout et le petit mâle
toujours plus audacieux, m'a sauté sur les cheveux, trop occupée à serrer les dents contre ma sciatique je n'ai pas eu peur, et j'ai compris
je n'avais pas préparé leur petit nid, ni installé leur gamelle. Dans un cageot, une vieille serviette en éponge et un autre cageot à l'envers pour
faire le toit, la gamelle avec .... une pêche... J'ai eu droit en remerciement à la pose photo

Celui ci s'appellera OK et sa femelle Gazou...

Hidalgo continue sa convalescence, je tenais à dire qu'il faut absolument garder un bon moral à un cheval malade. Les soins médicaments, c'est obligatoire mais ce que trop de gens oublient c'est la toilette. Quand votre cheval souffre, il n'est pas utile de l'ennuyer en le brossant et pansant comme s'il allait faire une sortie. Juste un petit coup d'éponge humide dans les naseaux et autour des yeux, avec un petit coup de brosse sur le toupet. Cela lui montre que vous vous occupez de lui et comme il souffre beaucoup vous êtes bref mais présent.
Ensuite au fur et mesure que les choses s'arrangent, et pour la fourbure c'est très long, le pansage pourra lui aussi être plus long, il faut en profiter pour masser les muscles. Les toxines et les médicaments s'accumulent de partout, quand on ne peut pas bouger de trop il faut l'aider à évacuer, et puis c'est comme pour les humains, être propre c'est un pas vers la guérison.
Aujourd'hui, Hidalgo est passé à la douche-shampoing, Audrey a un peu rouspéter car après les 3/4 heures de travail, elle a lâché le malade qui s'est roulé avec délice dans l'herbe et la terre, mais ça aussi c'est excellent pour le moral, la crasse et le poils terne sont partis même si la boue remplace ce n'est pas grave en se roulant le cheval se masse aussi et des crins propres sont très utiles pour les insectes. Audrey était déçue et Hidalgo heureux... et moi aussi.
Moi je m'offre des bains aux huiles essentielles bien chaud ce qui décontracte ma pauvre jambe et je me sens un peu mieux après, j'ai l'impression que la douleur part un peu avec le savon....

 

 

jeudi 22 juin

Hidalgo a un moral très bas, on a fait entrer El Gato qui boude tout le monde et c'est trouvé d'autres amis, un couple de faisan, qui n'a rien trouvé de mieux que de venir avec lui. Imaginez les chattes complètement folles du gros zozio, le boxer qui se prend pour un chien de chasse et qui marque l'arrêt, et deux couillons à plumes qui naviguent en territoire conquis comme si c'était normal....Dommage que Walt Disney ne soit plus de ce monde, ici il aurait trouvé matière à un sacré film....sans fiction.

il boude, même pas un geste envers Hidalgo qui est à 2 m

on affiche complet, aurevoir faisan !

Pour ma part, je suis vraiment au fond du trou, incompréhension totale de mon entourage, je suis devenue un "boulet", moi qui ai été une locomotive pendant des années.... voilà, que je deviens un fardeau, mais si j'ai le malheur d'être hospitalisé, c'est Hidalgo qui paiera la facture.... je me cramponne. Les douleurs sont toujours aussi violentes, les anti-douleurs font ce qu'ils peuvent, c'est moi qui n'est plus la capacité
à encaisser.

Mon ostéo m'a promis de venir le 12 juillet pour un drainage des jambes d'Hidalgo, je suis sûre que cela lui fera du bien. Il ne boite plus, l'antérieur droit est faible mais tout le reste va bien.


vendredi 23 juin

le test : Hidalgo est tout content d'être avec son Gato, c'est ça les vieux couples, quand on a plusieurs chevaux, celui qui est en traitement, est choyé et si il y a qu'un numéro 2, il se sent un peu délaissé, ce qui est le cas de Gato car en plus, je ne peux pas bouger.
Comme chaque soir, on essaye de demander à Hidalgo de trotter aux deux mains 5 tours. Quelle surprise ! de voir notre petit gris levé du cul, partir au galop et trotter comme un pacha...Juste ce qu'il faut pour faire une petite suée et voir si la bète va boiter ou pas. 10mn qui m'ont paru très longues mais impossible de le voir écouter Audrey... il était content... et faisait le fou.

et youplalla je fais ce que je veux

Il a de l'allure le fourbu, non ????

El Gato veut toujours faire son tours de manège, sinon il se sent abandonné. Audrey prend son goûter entre les goinfres de la maison avant d'attaquer le deuxième cheval.

Mes 3 instruments qui me suivent presque de partout, ma brouette de jardin, mon appareil photo et mon corset.

Je reste à côté d'Hidalgo qui se venge sur le seau d'eau des chiens et me souffle dans le cou, les naseaux tous mouillés..

Mais si avec de la bonne volonté, on voit ses cotes...

Mais qu'est ce que tu veux que je fasse ???

Gato sort tout son répertoire et à la fin il se plante devant elle et hop révérence, mise à genou... tout pour un câlin !

2 clowns

et hop, on apprend une bétise !!!

Comment un cheval travaille son cavalier en liberté, tout dans la rigolade !!!

Pour moi, c'est le meilleur des médicaments, Hidalgo qui perd un peu de sa réserve et joue.

papy a fait un vrai marathon pendant les 5 premiers jours de séparation avec Hidalgo, personne n'a rien vu. Hélas il s'est fait une belle banane au tendon... costaud, les soins ne viennent que 3 semaines après.

echauffement du perforé. El Gato fait parti de ces chevaux qui se donnent à fond, depuis que je l'ai (22 ans), j'ai toujours fait attention à l'économiser. Il serait tombé sur des cow boys, il n'aurait jamais atteint les 26 ans... Là comme un vieux andouille, il se fait mal tout seul...Impossible de lui donner du flex car il remettra ça, donc juste de l'argile et ainsi il se tient tranquille...c'est ralant...!!

Ce matin, c'était l'angoisse de trouver Hidalgo raide boiteux mais non, ça va très bien.

Gato était planté devant la porte et le revoilà dans le jardin aussi.
Ce soir pastèque au menu, c'est très bon pour la tendinite et la fourbure...

 
30 JOURS BILAN
mardi 26 juin

ALIMENTATION : deux fois par jour, 1 boite de son avec aspirine et biotine et carottes

1.5 kg de foin deux fois par jour avec 1 quartier de paille

RÉSULTATS

TRISTE A VOIR

 

LES PIEDS antérieur droit le plus atteint

la sole se décolle afin d'éviter une fourmilière l'enlever au fur et à mesure qu'elle se détache, apparaît alors la nouvelle corne très saine.

Apprendre à son cheval à donner ses pieds pour économiser son dos... Hidalgo comme El Gato pose le pied au sol pour les soins, c'est idéal...

Le maréchal doit passer dans la semaine.

 

AVANT

APRÈS

stop moi je craque et encore vous ne voyez pas son regard....

 

AVEC LA CANICULE LA DOUCHE EST UNE PRIORITÉ POUR LES DEUX CHEVAUX

LE JEU EST ESSENTIEL POUR LE MORAL

MAINTENANT ON ATTEND L'AUTORISATION DE REMETTRE HIDALGO AU PARC CAR ON N'A PLUS DE VIEUX FOIN ET CELUI DE CETTE ANNÉE EST MERVEILLEUX MAIS DANGEREUX CE QUI N'EST PAS LE CAS DU PARC

LE PARC EST COMPLÈTEMENT SEC

Papa est rentré de l'hôpital, il va très bien. Moi, je suis couchée sans espoir et souffrant sans limite.

MERCREDI 28 JUIN

  PAGE 2 la fin et la rechute, les soins
  PAGE 3 l'après fourbure LA PREVENTION
  page 4 VOS TEMOIGNAGES
  page 5 le printemps 2007