PREMIÈRE RANDONNÉE DANS LE VERCORS

1 JOURNÉE HORS DU COMMUN

Cette randonnée d'une petite journée peut paraître bien simple, mais quand on a été pendant des mois, des années dans les couloirs du CHU, à attendre, à supplier pour la guérison d'un petit garçon, revoir le vert et le bleu de la vie, de la Nature, sur le dos de son cheval, est un rêve que je n'osais plus espérer depuis quelques mois. Une page doit se tourner, celle de la rémission, mais les conséquences des chimios s'abattent sur notre trésor, du coup, je n'ose plus penser, espérer, je redoute le pire à chaque pas....

Cette randonnée, je l'espère, n'aura pas le goût d'un mirage comme l'a été mon voyage au paradis des Iles Eoliennes. Je veux juste partager avec mes lecteurs de belles photos.

Vialenn, on se prépare avec tapis à sacoches (pas pratique car trop court) longues rênes et licol fin.

Hidalgo a droit à sa forestier rando avec les fontes.

Monté par la voie de tram

Hidalgo montre peu d'enthousiasme...

même devant Hidalgo se traîne (c'est un roublard notre papy)

Quand Vialenn se promène, elle regarde tout... c'est vraiment rigolo, elle n'a peur de rien, mais tout l'intéresse

des petits ânes cachés

un beau comtois

et les belles chèvres de la ferme Roni

changement de cavalier, papy Hidalgo se réveille, mais quand on a un cheval âgé dans un groupe, il doit se mettre devant pour donner le rythme à condition qu'il ne fasse pas le chonchon patachon.

Ça fait du bien de monter de temps en temps son vieux cheval

il aime et moi aussi, le truc c'est la Miss Via fait un peu peur

parfois cool

Vialenn a du jus et n'est pas contre le jeu de la course

Vialenn a bien compris, cette ballade va être longue et pleine de découverte

on attaque la descente vers Lans qu'elle ne connaît pas

repos de midi, Hidalgo en mode super cheval de rando, on se repose, Vialenn en mode....je m'ennuie quand est ce qu'on repart

je mange du hêtre, du sapin... Via... on se repose, regarde Hidalgo

repos = lèvre inférieur pendante et sur 3 pieds.

casse croûte sur les grumes au sol

ils sont beaux mes dadous, à savoir qu'Hidalgo en plus de pas mal de soucis à un cushing et grâce à un médicament miracle, il a repris goût à la vie, va 100 fois mieux qu'avant

Vialenn va t'elle oublier les champs de course.... elle est sur la bonne voie depuis 3 ans dans nos montagnes

contente de la pause avec la bonne odeur de la forêt

Hidalgo : Y a un truc dans la forêt ?

Vialenn : si c'est un sanglier, j'attaque !

on rentre gentiment, on commence à pied, normal...

que de choses à voir, à sentir...

papy a retrouvé son cavalier

copains cousins

les gorges d'Engin vue de loin

en face le plateau du Sornin

les chemins sont très bons et certains ont une bande d'herbe au milieu qui permet deux petits galops pour réveiller les chevaux

Hidalgo apprend à Vialenn à boire au bassin...

Tout le monde est bien content, la descente de Saint Nizier à chez nous soit 700 m de dénivelé, se fera à pied, personne n'aime les descentes, ni les chevaux, ni nous.

Au retour, douche, petite ration de bonnes choses, dans le jardin, et nous .... grosse glace !

ÉTÉ 2014 après un an de vacances et l'apprentissage de l'éducation à la voix

 

ÉTÉ 2016

RANDONNEE D'UNE JOURNEE

page 13

2017

PROGRES EN AMAZONE